Lycée des Métiers de l'Aérien Aristide Briand
Lycée des Métiers de l'AérienAristide Briand

Baccalauréat Professionnel TCI

(Technicien en Chaudronnerie Industrielle)

Le titulaire de ce diplôme est spécialiste de la fabrication d'ensembles chaudronnés, d'ensembles de tôlerie, de tuyauterie industrielle et d'ossatures en structures métalliques. Il intervient essentiellement en atelier, mais aussi sur chantier pour installer, entretenir ou réhabiliter.

Ce professionnel qualifié participe à la mise en oeuvre de produits très divers, tant par leur nature (métaux et alliages ferreux et non ferreux, matières plastiques, matériaux composites...) que par leur forme (plats, profilés, tubes...), leur dimension ou leur mode d'assemblage. Il conduit aussi bien des machines traditionnelles à commande manuelle que des machines à commande numérique ou des robots. Il connaît les techniques d'assemblage propres aux matériaux qu'il travaille (soudage, rivetage, boulonnage, collage...) et sait utiliser les machines adaptées (découpeuse au laser, au plasma, guillotine, presse-plieuse, rouleuse, robot de soudage...). Il maitrise également les logiciels de DAO pour analyser et exploiter les spécifications techniques d'une pièce et les logiciels de FAO.

A l'issue de sa formation, il peut trouver un emploi dans une entreprise artisanale ou industrielle. Entreprises qui ont de nombreux marchés : construction aéronautique et spatiale, construction ferroviaire, construction navale, industrie agroalimentaire, industrie chimique, bâtiment et travaux publics, industrie nucléaire et énergétique, industrie papetière, industrie du pétrole, industrie pharmaceutique...

Source: ONISPETV

Source: ONISEP-TV

Nature du travail

Établir le « développé »

Après avoir pris connaissance des plans de l'ouvrage à exécuter, le chaudronnier établit le « développé » du volume à obtenir (la représentation plane d'un cube, par exemple). Il prévoit également la quantité de matière à utiliser et choisit ses outillages.

Façonner le métal

Il trace sur une feuille de métal les divers éléments à fabriquer, à partir du développé obtenu. Il procède au découpage de chaque élément et donne la forme souhaitée par pliage, martelage, emboutissage... afin d'obtenir des formes cylindriques, comme celles des tuyaux.

Régler les machines

Même s'il effectue manuellement certaines de ces opérations, le chaudronnier utilise le plus souvent des machines automatisées qu'il doit d'abord régler, puis surveiller. Cela demande une connaissance de l'informatique appliquée à la commande numérique.

Contrôler la qualité

Une fois toutes les pièces fabriquées, il réalise leur assemblage provisoire, à l'aide de points de soudure. Il corrige les défauts constatés.

Il procède alors à l'assemblage définitif des éléments puis participe aux opérations de contrôle qualité.

Compétences requises

Habile et précis

L'habileté manuelle et une bonne perception des formes et des volumes sont 2 qualités indispensables pour exercer ce métier. Mieux vaut aimer la géométrie et savoir travailler avec précision.

Voir en 3 dimensions

Il est indispensable d'avoir une très bonne aptitude à la lecture des plans et à la représentation des volumes.

Goût du travail en équipe

Par ailleurs, le goût du travail en équipe et l'aptitude à communiquer avec d'autres professionnels sont particulièrement appréciés.

Enfin, il est recommandé d'être robuste. Un chaudronnier travaille en effet debout et peut être amené à déplacer des charges importantes, avec ou sans appareils de manutention.

 

120 avenue Aristide Briand

93150 Le Blanc Mesnil

ce.0930831y@ac-creteil.fr 

Tél: 01 48 67 12 13

ACCES A L' ENT DU LYCEE

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© lycee Aristide Briand